Rechercher

Les courbatures : pourquoi tant de haine ?


Reprise du sport ou grosse séance de squats. J+2 : tu te retrouves à marcher comme un vieux et je ne te parle même pas de l’épreuve « je m’assois sur la cuvette des toilettes »…

Tu as de belles courbatures ! La douleur démarre généralement 6 heures après l’entraînement et atteint son paroxysme 48h après l’exercice, avant de s’apaiser progressivement.


Mais savais-tu que le mécanisme exact qui conduit aux courbatures n’est toujours pas clairement identifié ?


Ce dont nous sommes sûrs c’est que :

- Il semble qu’il n’y ait aucune relation entre courbatures et croissance musculaire. Tu peux faire une super séance qui va te faire prendre un max de muscle, mais ne pas avoir de courbatures. Un muscle peut être très douloureux tout en ayant subi relativement peu de dommages ou pas douloureux du tout, tout en ayant subi des dommages importants.

- Il y a une grande variabilité interindividuelle concernant les courbatures. Certaines personnes ont presque toujours des courbatures après l’entraînement, alors que d’autres en ont rarement.

- Les courbatures s’estompent généralement avec la régularité à l’entraînement (bonne nouvelle !).

- Après de nouvelles séances d'entraînement intensives, la production de force musculaire est souvent altérée pendant 48 à 72 heures chez des individus entraînés. Chez les personnes non entraînées, les performances peuvent souffrir pendant 2 semaines.

- Les courbatures sont plus souvent générées par la phase excentrique du mouvement (phase de descente sur un biceps curl par exemple).

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout