Rechercher

L’entraînement à jeun


Un entraînement à jeun augmentera la dégradation des protéines, limitera la synthèse protéique et compromettra les performances à l’entraînement.

Les sportifs s’entraînant dur devraient consommer au moins 0,4 g/kg de protéines et 10 grammes de glucides dans les 2 heures précédant un entraînement.


Les femmes ne souffrent généralement pas autant de l’entraînement à jeun en raison de leur moindre dégradation et oxydation des protéines pendant l’entraînement.


S’entraîner à jeun ne présente aucun bénéfice pour la perte de gras. Certaines études montrent même le contraire.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout