Rechercher

IIFYM (diète flexible)


Qu’est-ce que c’est ?

IIFYM signifie If It Fits Your Macros. En français : si ça rentre dans tes macronutriments.

Tout part donc de calculs pour déterminer de combien de protéines, glucides et lipides vous avez besoin pour atteindre vos objectifs. (C’est ce que je propose notamment dans mon suivi diététique).

Vous avez donc des quantités (du style 110g de protéines, 200g de glucides et 60g de lipides) à « remplir » chaque jour, avec les aliments que vous souhaitez.

Vous devez donc peser les aliments et lire les étiquettes pour savoir ce que vous consommez. Exemple, dans un steak haché 5% MG, il y a 20g de protéines et 5g de lipides.

Il existe des applications pour vous faciliter la vie (My Fitness Pal, Fat Secret, Yazio …). Elles vous donnent toutes les infos en scannant le code barre du produit.

IIFYM s’appelle aussi « diète flexible », car même si il faut être rigoureux pour tout peser et calculer, vous pouvez manger du chocolat, de la pizza, des glaces … et atteindre vos objectifs.


Sont à proscrire :

Rien.


Aliments pouvant être consommés :

Tous.


Au menu :

Petit-déjeuner :

Bowlcake, beurre de cacahuètes, café.

Déjeuner :

Filets de poulet, riz, haricots verts, chocolat.

Collation :

Barre protéinée, pomme.

Dîner :

2 parts de pizza, salade verte, fromage blanc.


Pourquoi ça marche ?

La diète flexible permet d’être précis : si les calculs sont bien faits (et si vous respectez votre plan), vous êtes sûrs d’être en déficit calorique, et donc de perdre du poids (voir du gras).

Même chose pour une prise de masse musculaire.


Avantages ?

- Régime précis et (le plus) efficace, qui permet d’atteindre ses objectifs (prise de masse, perte de poids, stabilisation, meilleur équilibre hormonal …).

- Régime « formateur » : à force de regarder les étiquettes, vous accumulez des connaissances sur les aliments, ce qui pourra vous rendre autonome par la suite.

- Peut aider les personnes atteintes de TCA : contrairement à ce que l’on peut penser, ce fonctionnement ne vous rendra pas orthorexique, bien au contraire. Il ne diabolise aucun aliment : vous comprenez que l’on peut manger de tout ET atteindre ses objectifs.


Inconvénients ?

- Il est difficile d’y intégrer des repas pris à l’extérieur (il faut alors estimer, ce qui est moins précis).

- Il est parfois contraignant de tout peser et calculer, particulièrement au début.

- Il faudra également prendre en compte les micro-nutriments (vitamines, minéraux) pour s’assurer d’être en bonne santé. Car on peut respecter ses macros et manger ultra-transformés, peu de végétaux …


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout